Comment l’innovation RH transforme l’entreprise en profondeur ?

innovation RH, bonnes pratiques, meilleures innovations RH, innovation RH 2019

L’entreprise est une somme de collaborateurs mettant en commun leurs compétences, leur temps et leur énergie. Les ressources humaines sont donc au coeur de toute cette organisation. “Innovation” et “RH” n’ont pourtant pas toujours été associés.

Aujourd’hui, la transformation digitale et les innovations à fort impact continuent de faire bouger les lignes. Les RH se transforment pour le meilleur.

Toutefois, il n’y a pas qu’une seule innovation RH :  toutes les équipes et les sujets sont concernés (gestion des compétences, recrutement, mobilité interne, formations, …)

Il existe différents types d’innovations :

  • Usage : liée au Future of Work et aux nouveaux modes de travail (freelancing et remote).
  • Technologique (HR Tech ou RH Tech) : la formation est un des sujets les plus impactés par les nouvelles technologies et innovations en la matière.

L’innovation RH est globale, des processus administratifs aux nouveaux métiers des RHs (notamment en matière de compétences, de mobilités ou de Workforce Planning).

Mais cette transformation est tout sauf fortuite. Elle provient de réels efforts entrepris en interne sur le long-terme et passe par des outils et processus novateurs combinés à d’importants changements dans les comportements individuels.

Au programme aujourd’hui : 

Recrutement, Formation, Remote, Freelancing, Mobilité interne, Management, Intelligence Artificielle : on vous partage notre vision et les dernières initiatives ! 😇

Le rôle de l’innovation RH dans la transformation de l’entreprise

La DRH est-elle le moteur de la transformation digitale ?

“Je pense que le rôle premier de la filière RH est de s’acculturer elle-même au digital, et ensuite de former et d’accompagner les managers et les salariés dans la transformation digitale de l’entreprise.”

Si nous laissons Didier Acket, Directeur des centres d’expertise à la DRH d’ENGIE, introduire cette première partie, c’est que nous partageons sa vision.

Et si la Direction RH, parfois écartée du processus de transformation digitale, en était le principal moteur ?

Les RH n’ont pas qu’un rôle de support dans ces changements majeurs, plusieurs experts s’accordent même à affirmer que la DRH peut être le premier acteur de la transformation digitale.

C’est notamment dû au fait que la notion impersonnelle – parfois même industrielle – des “ressources humaines” a fait place à la “gestion du capital humain”. Les efforts sont désormais mis sur vos Talents.

Le cabinet de conseil Wavestone appuie cette idée par une enquête, indiquant que 96% des DRH français considèrent la digitalisation comme fortement susceptible d’impacter en profondeur leur fonction.

Si vous en doutez encore, les 5 entreprises du CAC40 en plus forte croissance depuis 2014 ont massivement investi dans leurs RH au cours de leur transformation.

Chief Digital Officer et DSI ont depuis longtemps leur place au comité exécutif, mais y inviter le ou la DRH pourrait bien faire toute la différence…

Pas d’innovation sans acteurs, ni processus

Les innovations doivent émaner de la direction, être portées par l’ensemble des RH et être diffusées par les managers.

De l’adoption à la concrétisation des innovations RH sur le terrain, chacun a un rôle crucial à jouer. Plus important encore, cela doit passer par des démarches long-terme basées sur le principe du “test & learn”.

Ces processus prennent du temps et nécessitent l’implication de chacun, ainsi qu’une communication optimale.

La technologie doit rester au service de l’humain

La technologie reste l’outil principal de l’innovation RH.

Les réseaux sociaux classiques comme LinkedIn sont désormais entrés dans les habitudes de recrutement, par exemple. Certaines entreprises ont également mis en place un réseau social interne, grâce à l’appui de solution externe, comme Yammer pour ENGIE. L’entreprise offre ainsi aux collaborateurs une nouvelle façon d’échanger et de collaborer entre eux. 

Des partenariats sont créés avec des start-ups RH innovantes pour accélérer la transformation digitale des RH. En voici quelques exemples :

  • Clustree – recrutement
  • Gymlib – sport
  • PayFit – paie
  • 365Talents – mobilité interne et GPEC (pour le clin d’oeil)

Entre sciences cognitives appliquées aux RH et intelligence artificielle venant en soutien aux collaborateurs, il y a du mouvement…

ENGIE a par exemple déployé sa plateforme digital learning « Digital Academy » pour former l’ensemble de ses collaborateurs. Ce type d’initiative est encore à la marge dans nos grandes entreprises françaises.

Le SIRH devient également partagé et il devient plus facile d’y connecter diverses applications et de rendre l’information plus accessible aux managers.

Plus complexe, l’analytique RH, basée sur le big data et le cloud computing utilise des données internes et externes pour améliorer la prise de décision RH.

Mais pour que la technologie reste au service des collaborateurs de manière pragmatique, les services RH doivent être encadrés et intégrés par des experts du digital ou des SI et de la transformation. Niveau processus, l’entreprise allemande BASF a par exemple développé des “clés comportementales RH” orientant les collaborateurs sur la bonne posture à adopter.

Ces challenges qui freinent l’innovation RH

Les défis RH centraux sont de plus en plus exigeants et nombreux :

  • Attirer de jeunes candidats aux dernières compétences sur le marché
  • Créer le bon cadre de travail pour garder vos Talents en interne
  • Le développement personnel et la formation de vos collaborateurs

La peur de la nouveauté et la résistance au changement demeurent également de puissants freins, comme dans tout processus de transformation.

Attention néanmoins à ne pas foncer tête baissée dans l’innovation technologique basée sur la donnée, car même si elle s’est imposée comme une matière première de référence, c’est la capacité à savoir l’exploiter qui fournira des résultats tangibles.

innovation RH, transformation digitale RH, transformation RH,

L’innovation au coeur de tous les sujets RH (exemples)

Nous allons revenir sur tous les sujets touchés de près ou de loin par les innovations RH : 

  • Recrutement
  • Formation et montée en compétence
  • Nouvelles méthodes de travail
  • Bien-être en entreprise (QVT)
  • Intelligence Artificielle
  • Management et leadership

Le recrutement gagne en efficacité

L’innovation en recrutement ouvre la transformation sur l’externe. Des outils toujours plus performants se basent de plus en plus sur l’Intelligence Artificielle (IA) avec :

  • le sentiment analysis
  • le sourcing autonome
  • le screening de CV
  • les chatbots recruteurs

Mais il n’y a pas que l’Intelligence Artificielle. Le recrutement gagne en proximité et profite notamment aux petites entreprises. Google a lancé Google for Jobs pour que toutes les offres d’emploi soient accessibles et visibles sur son moteur de recherche, même pour les petites structures.

La formation devient plus immersive

La formation est en pleine transformation avec les innovations sur mobile et la réalité virtuelle (VR), comme celles des pépites Teach on mars, Uptale et Artefacto.

Quoi de plus immersif de pouvoir se projeter en VR sur un nouveau type de chantier pour un ouvrier du bâtiment ?

Dans un autre domaine, Walmart s’est déjà équipé de cette technologie pour la formation de ses collaborateurs en management et relation client.

La gamification est également adaptée aux nouvelles générations. Elle permet d’apprendre de manière ludique sur des sujets qui ne sont pas toujours sexy.

Voici une illustration qui réunit plusieurs de ces éléments.

L’éditeur Daesign a développé « Innovation makers », une simulation où le collaborateur prend la tête d’une équipe en entreprise et doit innover. Après l’analyse des situations, il travaille sur la stratégie, l’opérationnel, et l’interaction puis est ensuite évalué. Les conseils pratiques qu’il reçoit l’aident ainsi à progresser et devenir meilleur.

L’émergence de nouveaux modes de travail

Toutes ces innovations RH sont également accompagnées de nouvelles manières de travailler.

Le travail à distance s’est démocratisé ces dernières années. Il fait gagner du temps et rend plus productif. Il devient alors possible de travailler ensemble sur un même projet, malgré la distance géographique.

Sa popularité grandissante n’est donc pas une énigme. Voici 3 clés pour bien gérer le télétravail :

  • Investir dans des outils en ligne
  • Instaurer une confiance mutuelle
  • Offrir une grande liberté

Le freelancing doit également retenir toute votre attention. Les freelances seraient plus de 2 millions en France. De nombreux Talents décident de devenir indépendant pour s’émanciper du modèle traditionnel. Aux DRH de composer avec eux.

Les entreprises les plus innovantes comme Deezer ont ainsi commencé à embaucher des Chief Freelance Officer, en charge de toute la gestion des freelances. C’est une sorte de mini-DRH dédié à ces travailleurs indépendants.

Enfin, la mobilité interne est devenue un enjeu capital : pourquoi passer du temps à chercher en externe des talents sur lesquels vous pouvez déjà compter en interne ? Nous vous expliquons tout dans un article dédié.

Bien-être et Qualité de Vie au Travail (QVT)

Officiellement, la QVT rassemble “les actions qui permettent de concilier à la fois l’amélioration des conditions de travail pour les salariés et la performance globale des entreprises”.

En effet, aujourd’hui les collaborateurs ne choisissent plus seulement une entreprise en fonction du salaire proposé. Ils souhaitent s’épanouir dans leur job.

Des conditions de travail attractives permettent d’attirer et de retenir les meilleurs Talents. Ne l’oubliez pas. Pour cela, l’outil de Supermood permet par exemple de sonder la satisfaction des collaborateurs au quotidien.

3 bonnes pratiques pour y parvenir :

  • Instaurez un environnement chaleureux : paniers de fruits, salle de relaxation, plantes vertes, etc.
  • Proposez des activités fédératrices : yoga, méditation, course, boxe, etc.
  • Impliquez avec une boîte à idées et des rencontres.

L’impact de l’Intelligence Artificielle pour les RH

L’IA permet aujourd’hui d’accompagner les équipes RH pour mieux structurer l’information et les données à disposition, pour prendre de meilleures décisions.

Ses applications peuvent être variées : recrutement (tri de CV par exemple), assistant RH virtuel, recommandations personnalisées pour chaque collaborateur, …

Le management doit également se transformer

Et oui, le manager aussi doit s’adapter pour mieux correspondre aux attentes des collaborateurs. Les idées préconçues que nous pouvions avoir sur le rôle d’un leader sont en train de changer.

La quête du sens de ses collaborateurs qui doit être sa priorité : il doit répondre à leurs attentes en leur posant les questions. Il doit ensuite définir des objectifs SMART adaptés aux leviers de motivation de chacun.

À ce propos, nous venons de sortir un article sur nos 8 conseils pour devenir un manager remarquable.

Pour conclure…

Rappelons que l’innovation RH est loin d’être exclusive à la Direction RH. Elle concerne toute l’entreprise en raison de l’importance des ressources humaines.

Plus fondamental encore, l’innovation RH peut être le principal moteur de la transformation digitale de l’ensemble de l’organisation.

Ces innovations, à la fois technologiques, métiers et comportementales nous rendent optimiste sur le rôle stratégique que doivent jouer les Ressources Humaines dans l’entreprise.

Le terrain de jeu est (quasiment) sans limites !

De nombreuses initiatives commencent à émerger sur tous les sujets (recrutement, mobilité interne, formations, gamification, leadership, compétences) pour fournir la meilleure expérience possible à tous les collaborateurs et Talents.

Et vous, quelles sont les innovations RH récemment mis en place dans votre entreprise  ? 🤔