Le SIRH : indispensable pour la gestion des talents ?

être un bon manager, savoir manager, apprendre à manager, manager une équipe, être un manager

Qu’est-ce qu’un SIRH ?

Le SIRH ou système d’informations des ressources humains est une suite logicielle composée d’un ou plusieurs outils permettant d’automatiser un certain nombres de tâches liées aux ressources humaines et à leur gestion.

À l’heure actuelle, la modernisation des outils IT a permis aux SIRH de devenir de réels outils de gestion et d’administration des ressources humaines.

En outre, les SIRH sont utilisés par les entreprises pour :

  • La gestion et l’administration du personnel
  • La gestion des talents
  • La gestion de la paie et des congés
  • Gestion des plannings
  • La formation
  • Le recrutement

Avec le développement récent de l’intelligence artificielle, les outils SIRH permettent également de formuler des analyses et des prédictions basées sur les données traitées par le système : nous entrons dans une nouvelle ère pour les SIRH.

Quelles utilisations pour un SIRH ?

Les outils RH répondent principalement à 4 enjeux majeurs rencontrés par les décisionnaires RH et rapportés par CPX dans le cadre d’une étude menée en 2017 dans 153 entreprises françaises :

  • Améliorer la productivité RH
  • Garantir la qualité de service
  • Garantir la fiabilité des données
  • Respecter la conformité réglementaire

Dans le prolongement de ces enjeux RH, les décisionnaires RH de cette étude ont été interrogés sur leurs objectifs derrières l’implémentation d’outils collaboratifs :

selon vous le déploiement doutils collaboratifs dans le cadre de votre SIRH permet de - Le SIRH : indispensable pour la gestion des talents ?

Contrairement aux idées reçues, l’automatisation des tâches administratives RH a donc bien pour premier objectif l’humain. En effet, on constate que les 2 premières motivations derrière la mise en route d’outils collaboratifs sont centrées sur la communication (50%) et les attentes des collaborateurs (45%).

En 3ème et 4ème position, on constate que les décisionnaires utilisent leurs outils SIRH pour répondre aux enjeux de la gestion des talents (40%) et pour augmenter la productivité générale (37%). Comme nous le voyons, le traitement des données permis par des solutions SIRH a un rôle primordial dans l’organisation de la gestion des talents : il s’agit donc d’un enjeu clé pour les décisionnaires RH.

Évolutions technologiques récentes des SIRH

L’époque des bases de données insondables et des tableaux Excel à rallonge paraît déjà bien loin pour les entreprises ayant sauté le pas vers un SIRH.

En effet, le développement récent des technologies cloud a permis aux principaux outils RH d’évoluer en mode “SaaS” (software as a service, NDLR) épargnant ainsi aux entreprises des intégrations logicielles parfois conflictuelles et compliquées à mettre en oeuvre pour les départements IT.

Autre évolution notable, l’arrivée imminente des systèmes basés sur l’intelligence artificielle a permis à certains outils RH comme 365Talents de pouvoir formuler des suggestions et recommandations basées sur l’étude des données fournies.

Enfin, la nécessité de pouvoir créer des outils adaptés aux particularités de chaque entreprise a permis à certains SIRH d’intégrer des algorithmes de machine learning permettant à la solution logicielle d’apprendre et de gagner en pertinence à mesure qu’elle est utilisée : une vraie révolution qui trouve également de nombreuses autres applications dans la finance, le médical ou encore le secteur automobile.

Quels bénéfices tirer de son SIRH ?

Les bénéfices tirés de l’utilisation d’un SIRH varient selon le type et la taille de l’entreprise.

Dans le cas des grandes entreprises, les avantages d’un SIRH sont amplifiés par un effet de volume : chaque gain de temps ou de productivité est alors multiplié par le nombre de collaborateurs qui l’utilise.

Voici en outre quelques avantages majeurs à tirer de l’utilisation d’un SIRH intelligent :

  • Centralisation des tâches et des données

Un SIRH permet d’obtenir des tableaux de bord permettant de traiter tout ou partie des missions RH courantes, du recrutement jusqu’à la gestion des talents et des congés.

Un système RH intelligent permet également d’obtenir des rapports de données consolidées, permettant d’obtenir un aperçu clair des principales KPIs humaines de l’entreprise.

  • Amélioration de la productivité

Grâce à l’automatisation de nombreuses tâches et des gains de temps réalisés au quotidien, les entreprises utilisant un SIRH constatent d’importants gains de productivité, qu’il s’agisse de productivité administrative ou de productivité générale.

  • Réduction des coûts administratifs

De façon assez intuitive, les gains réalisés en termes de productivité et de communication dans l’entreprise permettent également aux grandes entreprises de réaliser des économies d’échelles sur les postes de coûts habituellement associés au département RH.

  • Meilleure mobilité interne

À l’aide de certains SIRH intelligents comme 365Talents, les entreprises peuvent visualiser les opportunités de mobilité interne de leurs collaborateurs de façon simple et intuitive tout en capitalisant sur la participation des employés eux-mêmes : c’est une solution pertinente et performante pour améliorer sa mobilité interne et ainsi diminuer les coûts de recrutement imputés à la rotation naturelle et au staffing des missions.

  • Communication fluidifiée

Au sein des grandes entreprises, une quantité phénoménale de données est dispersée voire perdue à cause de l’organisation structurelle : les outils SIRH permettent au contraire de centralisation l’information et de fluidifier la recherche d’informations, la communication : cela a des effets positifs sur la transparence de la communication et son efficacité.

Les enjeux de la gestion des talents

Les grandes entreprises évoluent dans un climat de guerre des talents : les nombreuses nouvelles compétences attendues par les employeurs ne sont pas alignées avec la réalité des compétences détenues par les employés et demandeurs d’emplois : cela crée un décalage entre l’offre et la demande d’emplois, poussant les entreprises à se disputer les talents et à craindre les départs.

Quelle que soit l’entreprise, la gestion du turnover est un réel facteur de coûts qui varie fortement d’une entreprise à une autre : une étude du Center for American Progress rapporte un coût de turnover variant de 16% du salaire annuel pour les postes en dessous des 30.000$ annuels de rémunération à 213% pour les profils “seniors” et “executives”.

Pour de nombreux employés, la motivation au travail est intimement liée à la reconnaissance perçue ainsi qu’aux perspectives d’évolutions professionnelles : c’est d’ailleurs ce qui est pointé du doigt par une étude récente menée par TheBalanceCareers.

Capitaliser sur la mobilité interne

Pour répondre à la double problématique du turnover et du désengagement des employés (85% des employés sont désengagés au travail selon une étude récente menée par Gallup), les entreprises se tournent de plus en plus vers des solutions qui mettent en avant la mobilité interne au sein de leur entreprise.

Et pour de bonnes raisons.

 

La mobilité interne et la gestion des compétences

Comme nous le voyons dans cette étude de Jobvite rapportée par Statista, l’efficacité des recrutements internes écrase littéralement toutes les autres sources de recrutement.

En cause, les profils internes possèdent déjà les codes et usages de l’entreprise dans laquelle ils évoluent : cela réduit la probabilité d’un mismatch entre l’employé et l’entreprise tout en permettant une meilleure intégration au sein des nouvelles équipes.

Lors du choix de leur SIRH, les entreprises ont donc un fort intérêt à choisir une solution RH incluant des fonctionnalités avancées de mobilité interne et de cartographie des compétences.